PatriciaTendresse
Profile

Blog de PatriciaTendresse

Je suis Patricia Je suis maman de quatre enfan...

    Bonsoir Je vous souhaite une bonne soirée et une bonne nuit Bisous Patricia (Today at 9:05 PM)

  • 11390 visits
  • 327 articles
  • 17651 hearts
  • 18052 comments

Jeux Cinéma 16/10/2018

Voici 5 images de films donnez moi les titres 
Jeux Cinéma
Jeux Cinéma
Jeux Cinéma
Jeux Cinéma
Jeux Cinéma

Tags : Jeux - Cinémas

Mardi 16 Octobre 2018 16/10/2018

Tags : Mardi - 16 - Octobre - 2018

Journée Mondiale Colonne Vertébrale 16/10/2018

Journée Mondiale Colonne Vertébrale
Journée Mondiale Colonne Vertébrale
Journée Mondiale Colonne Vertébrale
Journée Mondiale Colonne Vertébrale
Journée Mondiale Colonne Vertébrale
Journée Mondiale Colonne Vertébrale
Journée Mondiale Colonne Vertébrale
Journée Mondiale Colonne Vertébrale
Colonne vertébrale
 
La colonne vertébrale (aussi échine ou rachis) est un empilement d'os articulés appelés vertèbres. Elle est le support du dos des vertébrés, dont elle constitue une synapomorphie. C'est sur la colonne vertébrale que sont fixées les côtes et, quand elles existent, les ceintures scapulaires et thoraciques. Elle abrite la moelle spinale (ou moelle épinière).
Chez l'être humain, elle supporte la tête et transmet le poids du corps jusqu'aux articulations de la hanche. Elle est composée, comme chez la plupart des mammifères, de vingt-quatre vertèbres : sept vertèbres cervicales, douze thoraciques et cinq lombaires. Il faut y rajouter cinq vertèbres qui ont fusionné pour donner le sacrum (trois à sept chez les autres tétrapodes) et trois à cinq (selon l'individu) fausses vertèbres fusionnées en un coccyxcaudales, structure que l'on trouve aussi chez les singes et certains autres animaux, dont les chevaux. La plupart des autres vertébrés ont un nombre variable de vertèbres caudales qui constituent le squelette axial de la queue. La colonne vertébrale est courbée dans le plan sagittal médian, selon un plan frontal. Elle présente deux courbures primaires (concaves en avant), aussi appelées cyphoses, au niveau des rachis thoracique et sacré, ainsi que deux courbes secondaires (concaves en arrière) appelées lordoses au niveau des rachis cervical et lombaire.

Rachis cervical
 
Il se compose de sept vertèbres cervicales, dénommées par la lettre C : de C1 à C7. Les deux premières vertèbres cervicales sont très particulières et avec l'os occipital, l'atlas et l'axis forment le craniocervicum, de très grande mobilité.
Rachis cervical supérieur
Le rachis cervical supérieur ou "craniocervicum"
comporte 
Les articulations occipito-cervicale

L'atlas

Première vertèbre cervicale (C1), et par conséquent, première vertèbre du rachis.
Porte la tête (par analogie au titan grec Atlas qui porte le monde).
Composée :
D'un arc antérieur portant en avant le tubercule antérieur et en arrière la fovéa dentis pour la dent de l'axis ;
d'un arc postérieur ;
de deux processus transverses unituberculés creusés d'un foramen : le foramen transversaire qui laisse passer l'artère vertébrale ;
de deux masses latérales où se trouvent à la face supérieure les surfaces articulaires pour les condyles de l'os occipital, et à la face inférieure les surfaces articulaires pour l'axis (2e vertèbre cervicale). En arrière des surfaces articulaires de la face supérieure, on retrouve les deux sillons de l'artère vertébrale (un sillon de chaque côté pour chaque artère).
Elle n'a pas de corps ni de processus épineux.
Son foramen vertébral est grand et grossièrement un carré arrondi.
Il porte deux tubercules dans sa portion antérieure où vient s'insérer le ligament transverse de l'atlas. Ce ligament délimite deux loges (ventrale et dorsale).
En avant, une loge pour la dent de l'axis et en arrière une loge pour la moelle spinale.

L'axis

Deuxième vertèbre cervicale.
Définit un axe de rotation pour l'atlas avec son processus odontoïde (ou dent de l'axis).
Composée :
d'un corps sur lequel est fixé, à sa face supérieure, le processus odontoïde, et à sa face inférieure une surface articulaire pour C3 ;
de deux masses latérales portant les surfaces articulaires avec l'atlas à sa face supérieure et C3 à sa face inférieure ;
de deux processus transverses unituberculés, perforés par le foramen transversaire qui laisse passer l'artère vertébrale ;
d'un processus épineux bituberculé relié au processus transverse par deux lames.
Saillie osseuse verticale située à la face supérieure du corps de l'axis
À sa face postéro-supérieure une facette articulaire dorsale s'articulant avec le ligament transverse de l'atlas
À sa face antéro-supérieure une facette articulaire ventrale s'articulant avec la fovéa dentis de l'atlas.
Sert de pivot pour l'atlas et contribue à maintenir cette vertèbre en place pour protéger la moelle spinale.
Le foramen vertébral de l'axis est grossièrement rond, un peu moins grand que celui de l'atlas, et ne présente pas de particularité.

Développement embryologique et postnatal du craniocervicum

Vascularisation de la dent de l'axis
Pas de disque intervertébral entre occiput et C1 et entre C1 et C2
Anatomie vasculaire particulière

Rachis cervical inférieur

Les vertèbres C3-C4-C5-C6-C7 sont dans la continuité de la transition opérée par l'axis.
Elles sont composées :
d'un corps articulaire sur sa face supérieure et inférieure avec les vertèbres sous et sus-jacentes. Il présente à ses bords supéro-latéraux deux uncus stabilisant l'articulation avec la vertèbre sus-jacente ;
de deux processus transverses bituberculés (un tubercule antérieur et un postérieur), perforés par le foramen transversaire qui laisse passer l'artère vertébrale ;
de deux processus articulaires latéraux pour les vertèbres sous et sus-jacentes, séparés du corps par les deux pédicules ;
d'un processus épineux bituberculé relié aux processus articulaires par deux lames.
Le foramen vertébral est triangulaire (forme définitive du foramen vertébral pour les autres vertèbres du rachis) et laisse passer la moelle spinale.
À la face supérieure des processus transverses, on trouve un sillon qui part du corps, passe par le pédicule, puis se finit par le trou de conjugaison. Dans ce sillon, passent les racines nerveuses des nerfs spinaux.
C6 et C7 sont des vertèbres cervicales standard, à quelques différences près.

Vertèbre C6
Le tubercule antérieur de son processus transverse est plus volumineux que ceux des autres vertèbres cervicales. Il est appelé tubercule carotidien.

Vertèbre C7
C7 est une vertèbre de transition entre le rachis cervical et le rachis thoracique.
Son processus épineux est unituberculé, très long et très incliné en arrière et en bas. Il représente la limite postéro-inférieure du cou.
Elle est aisément palpable sous la peau : en descendant le long de la nuque, c'est la première grosse saillie sous la peau.
C'est à cette hauteur que se forme la bosse de bison, qui est une forme de lipodystrophie.

Rachis thoracique
Le rachis dorsal ou thoracique est composé de douze vertèbres dorsales ou thoraciques, dénommées par les lettres T ou D : de T1 à T12, ou de D1 à D12.
Il fait suite au rachis cervical et précède le rachis lombaire.
Le rachis dorsal forme une courbure postérieure physiologique convexe appelée
cyphose dorsale en cas d'excès ou
lordose dorsale ou thoracique en cas d'inversion, voire "dos plat"

Rachis lombal
Le rachis lombal ou lombaire se compose de cinq vertèbres lombaires (ou lombales), dénommées par la lettre L : de L1 à L5.
Le rachis lombaire forme une courbure antérieure appelée lordose.
Il fait suite au rachis dorsal et précède le rachis sacré.

Sacrum
Le rachis sacré ou sacrum est également appelé rachis sacral. Les cinq vertèbres sacrées sont soudées à l'âge adulte, et ne forment plus qu'un seul bloc osseux appelé sacrum.
Il se compose de cinq vertèbres sacrées ou sacrales, dénommées par la lettre S : de S1 à S5.
Il fait suite au rachis lombal et précède le rachis coccygien.
Il est incliné d'environ 45 degrés en arrière.
Il forme la partie postérieure du pelvis et en assure ainsi la solidité.
Les processus transverses, du fait de cette soudure, ne sont plus distingués et forment une lame osseuse des deux côtés, ce sont les ailes du sacrum.
Il en est de même pour les processus épineux qui ne forment plus que de petites bosses à la face postérieure du sacrum.
La surface articulaire supérieure de la première vertèbre sacrée S1 forme la tête du sacrum, qui s'articule avec la dernière vertèbre lombaire, L5.
Sur les bords du sacrum, dans la partie supérieure, on retrouve une surface articulaire avec l'os iliaque (os coxal), c'est la face articulaire auriculaire (car elle a une forme d'oreille). Elle est tournée vers l'arrière et est en rapport avec son homologue de l'os iliaque pour former l'articulation sacro-iliaque (articulation synoviale, renforcée par des ligaments sacro-iliaques antérieur, postérieur et interosseux). Cette articulation ne permet que très peu de mouvements et transmet le poids du haut du corps aux articulations de la hanche quand la personne se tient debout.
Sur les faces antérieure et postérieure, quatre paires de foramens sacraux laissent passer les rameaux ventraux et dorsaux des nerfs spinaux.
À la partie distale (inférieure) du sacrum, on retrouve l'articulation sacro-coccygienne, qui l'articule avec le coccyx. C'est une articulation fibreuse ne permettant quasiment aucun mouvement.
 
Coccyx
Coccyx
Vestige osseux : queue des mammifères.
Quatre ou cinq vertèbres coccygiennes soudées entre elles.
Fait suite au sacrum et constitue l'extrémité inférieure du rachis, éjeté en avant.
Volontiers le siège de douleurs lors d'un choc sur le postérieur ou même de fracture-luxation

Articulations intervertébrales


Trois articulations
Chaque vertèbre s'articule avec la vertèbre sus et sous-jacente (sauf l'atlas qui s'articule avec les condyles occipitaux ).

Les vertèbres s'unissent par trois articulations :
le disque intervertébral unissant les plateaux de deux vertèbres.
les deux articulations inter apophysaires postérieures, où les apophyses articulaires supérieures d'une vertèbre s'articulent avec les apophyses articulaires inférieures de la vertèbre sus-jacente.
La solidité est assurée par :
les ligaments vertébraux communs antérieur et postérieur,
les ligaments inter épineux,
les ligaments jaunes,
les ligaments interapophysaire,
les muscles rachidiens antagonistes des mouvements,
les capsules des articulations apophysaires postérieures

Mobilité
Les mouvements du rachis sont possibles grâce à l'existence d'un système articulaire complexe, le segment articulaire rachidien, unité fonctionnelle constituée par :
le complexe disco-corporéal ou disco-somatique,
les articulations inter apophysaires postérieures,
les ligaments intervertébraux et les muscles vertébraux.
Ce segment articulaire permet les mouvements dans un plan, dont l'amplitude est très variable selon l'étage vertébral considéré :

sagittal (flexion extension) ;
frontal (latéralités) ;
transversal (rotation dans l'axe du rachis).
Les différences d'amplitude sont dues aux différences anatomiques vertébrales notamment :
à l'inclinaison sagittale des apophyses articulaires ;
à l'inclinaison sagittale des apophyses épineuses ;
à la différence d'épaisseur du disque intervertébral ;
à l'articulation avec d'autres éléments (tête, cage thoracique) ;
au type de convexité (avant ou arrière) de l'étage

Rapports anatomiques
La colonne vertébrale n'est pas isolée dans l'organisme, elle en est même le pilier et présente à ce titre de nombreux rapports avec les structures environnantes.

Antérieurs
Vaisseaux sanguins
Outre la vascularisation proprement dite du rachis, il y a le passage de vaisseaux dans ou à proximité directe de la colonne.
L'artère vertébrale
Elle est une branche de l'artère subclavière (sous-clavière), et monte dans le canal formé par la superposition des foramens transversaires (canal transversaire) au niveau du rachis cervical. Elle s'engage en général dans ce canal au niveau de C6, mais peut y entrer en C7 ou beaucoup plus haut (parfois, elle traverse uniquement trois ou quatre vertèbres). Au niveau de l'atlas, elle se courbe à angle droit et pénètre dans le cerveau par le foramen magnum. Là, elle rejoint l'autre artère vertébrale, formant le tronc basilaire et participe au cercle artériel du cerveau (le polygone de Willis).
Veine cave inférieure, veines rénales et aorte thoracique (ensuite aorte abdominale)
Elle est la continuité de l'aorte et descend le long du rachis thoracique à sa paroi antérieure. Elle est décalée sur la gauche par rapport à l'axe de la colonne et permet ainsi, par exemple, de s'orienter sur une image médicale. Au niveau du rachis lombaire, elle donne les deux artères iliaques communes.
L'artère radiculaire antérieure d'Adamkiewicz
Plexus nerveux sympathique (érection)
  L'axe aéro-digestif
C'est l'ensemble formé par l'½sophage et le larynx puis la trachée. Il débute en regard de C4 et se continue jusqu'à T4 (où la trachée se divise en deux bronches). Il est médian, c'est-à-dire qu'il chemine juste devant les corps vertébraux.
Postérieurs
Les muscles
Le rachis est une zone importante d'insertions musculaires. En effet, il sert d'ancrage aux muscles de la posture et, au niveau du cou, il reçoit une bonne partie des muscles céphalogyres, qui meuvent la tête. Principaux muscles ayant des insertions sur la colonne vertébrale :

Colonne vertébrale cervicale
Muscle petit droit postérieur de la tête
Muscle grand droit postérieur de la tête
Muscle petit droit antérieur de la tête
Muscle grand droit antérieur de la tête
Muscle oblique supérieur de la tête
Muscle oblique inférieur de la tête
Muscle longissimus de la tête (petit complexus)
Muscle longissimus du cou
Muscle semi-épineux de la tête (grand complexus)
Splénius
Muscle trapèze
Muscle long de la tête
Muscle long du cou
Muscle scalène

Colonne vertébrale thoracique
Muscle grand dorsal
Muscle trapèze et tous les
muscles interépineux (entre les processus épineux), puis tous les autres
muscles de la posture.

Embryologie
Chez un embryon au stade initial, on verra au niveau dorsal que l'ébauche du système neural est ouverte et est faite de la gouttière neurale à l'origine du système nerveux.
En avant de la gouttière neurale va exister la chorde qui régressera partiellement. De part et d'autre, il y a des amas cellulaires nommés somites à l'origine de deux types de structures:
Les myotomes, à l'origine de la musculature par avertébrale (qui entourent les vertèbres)
Les sclérotomes qui vont se rapprocher du tube neural et vont être à l'origine de la formation cartilagineuse qui donnera la vertèbre en s'ossifiant
La gouttière neurale va se refermer sur la ligne médiane et est d'origine ectodermique (feuillet embryonnaire donnant la peau et le système nerveux). Ceci donnera le tube neural puis le système nerveux central. Le tube est dorsal aux sclérotomes. Ceux-ci vont se diviser en deux. Une vertèbre est la réunion de deux demi sclérotomes inférieurs et de deux demi sclérotomes supérieurs. On a donc la formation d'un noyau cartilagineux, réunion de quatre moitiés de sclérotome.
Le sclérotome suivant va donner lieu à une structure nommée le disque intervertébral. Ce disque va permettre à la chorde de persister sous forme de résidu nommé noyau pulpeux au centre du disque comportant en périphérie un anneau fibreux. En dorsal, on a le tube neural qui sera protégé par un arc postérieur et donnera la moelle spinale. Au niveau du rachis, les corps vertébraux émettent des prolongements qui vont se refermer et contenir le tube neural.Ensuite, il y a une ossification de façon centrifuge.

Biomécanique de l'instrumentation rachidienne
La pathologie de la colonne vertébrale a un retentissement double sur :
la statique : déformations
le contenu du canal rachidien : moelle spinale au-dessus de L1, racines de la queue de cheval en dessous, avec constitution de troubles neurologiques.
L'instrumentation tient compte de ce double retentissement, le cas échéant.

Aspects médicaux

Traumatismes
traumatismes vrais (accidents)

Traumatisme rachidien cervical
cervical supérieur
cervical bas
thoraco-lombaire
en cas de maladie métabolique : fractures dues à l'ostéoporose ou anomalies de l'ostéomalacie

Pathologie discale

Hernie discale
Affections dégénératives : l'arthrose et ses dérivés

Tumeurs et infections
Tumeurs primitives ou secondaires (Cancer secondaire des os)
Infections de l'espace épidural (sans atteinte osseuse !), des corps vertébraux (spondylites, rares), des disques (discites) ou des deux (spondylodiscites, fréquentes)
Au niveau du crâne, on trouve une liaison nommé cordome, tumeur du résidu de corde (voir la partie "embryologie du rachis"). Elle est bénigne et extrêmement récidivante.

Rhumatismes
Maladies inflammatoires (rhumatismes inflammatoires), essentiellement
spondylarthrite ankylosante ou
Polyarthrite rhumatoïde
 
Déviations rachidiennes
Malformations congénitales, comme l'absence d'ossification d'un noyau somitique : il manque au corps vertébral concerné un quart de sa structure, ce qui entraîne une déviation du rachis. Parfois, il manque une hémivertèbre.
Scoliose : déviation d'une courbure dans un plan coronal comme le rachis thoracique avec une concavité latérale droite. Associé à cette courbure, il y a une rotation vertébrale.
Neuro musculaire : poliomyélite
Idiopathiques : ce qui n'a pas d'étiologie déterminée dans l'état actuel des connaissances mais parmi elles, les scolioses idiopathiques, les plus fréquente

Tags : Journée - Mondiale - Colonne - Vertébrale

Bonne Soirée Bonne Nuit 15/10/2018

Tags : Bonne - Soirée - Nuit

Agressions Décès 15/10/2018

Hôpital de Douai : un homme âgé tente de frapper une aide-soignante avec un extincteur
 
Un homme âgé a été interpellé samedi en fin d'après-midi à l'hôpital de Douai, après s'être montré violent, notamment en tentant de frapper une aide-soignante avec un extincteur.

Un patient en unité d'hospitalisation courte âgé de 68 ans a fait du grabuge, samedi en fin d'après-midi au centre hospitalier de Douai, en se montrant très violent à l'égard du personnel. 
L'individu, qui voulait sortir sans autorisation, s'en est notamment pris à une aide-soignante, en tentant de lui porter des coups de pied et en tentant de la frapper à l'aide d'un extincteur. Des menaces de mort auraient également été dénoncées. 

Le sexagénaire, sous tutelle, a pu être interpellé et placé en garde à vue. Sa garde à vue a depuis été levée et des témoins de l'agression doivent encore être entendus par les enquêteurs.
Agressions Décès
Lomme : une bagarre éclate dans une salle du Kinépolis, deux femmes agressent des policiers
 
Deux policiers hors service ont été agressés par deux jeunes femmes vendredi soir dans une salle du cinéma Kinépolis à Lomme, en s'interposant dans une bagarre impliquant six personnes. 
ne bagarre a éclaté vendredi soir vers 23h50, dans une salle obscure du Kinépolis à Lomme. Deux policiers présents, mais qui n'étaient pas en service à ce moment-là, ont voulu s'interposer entre les six protagonistes de la rixe, a-t-on appris ce lundi de la sécurité publique du Nord. 

Jeunes majeures


Après avoir décliné leur qualité de policiers, ils ont été pris à partie par deux jeunes femmes. Un agent a été griffé au visage, mordu, et a reçu des coups de pied. Son collègue n'a reçu, quant à lui, "que" des coups. 
Des équipages de la police nationale dépêchés sur place ont pu maîtriser les belligérantes, les ont interpellées, et les ont placées en garde à vue. Elle sont âgées de 18 et 19 ans.
Agressions Décès
Lambres-lez-Douai : en évitant un morceau de bois, un motard se tue dans un arbre
 
Un quadragénaire s'est tué en moto dimanche 14 octobre après-midi, en percutant un arbre à Lambres-lez-Douai (Nord). Selon les premiers éléments de l'enquête, il aurait perdu le contrôle de son engin en évitant un morceau de bois sur la chaussée. 
Un habitant de Courchelettes qui circulait sur une moto à trois roues s'est tué dimanche après-midi vers 16 heures après avoir percuté un arbre, rue du Maréchal Joffre à Lambres-lez-Douai. La victime est la seule impliquée dans l'accident. 

Selon les premiers éléments recueillis par la police, le motard aurait perdu le contrôle de son engin, en évitant un morceau de bois qui se trouvait sur la chaussée, avant de terminer sa course dans un arbre en bord de route. Âgé de 40 ans, il est décédé sur le coup, selon la police.
Agressions Décès

Tags : Agressions - Décès

Bon Après Midi 15/10/2018

Tags : Bon - Après - Midi

Lundi 15 Octobre 2018 15/10/2018

Tags : Lundi - 15 - Octobre - 2018

Journée Mondiale Douleur Sensibilisation Deuil Périnatal 15/10/2018

Journée Mondiale  Douleur Sensibilisation  Deuil Périnatal
Journée Mondiale  Douleur Sensibilisation  Deuil Périnatal
Journée Mondiale  Douleur Sensibilisation  Deuil Périnatal
Journée Mondiale  Douleur Sensibilisation  Deuil Périnatal
Journée Mondiale  Douleur Sensibilisation  Deuil Périnatal
Journée Mondiale  Douleur Sensibilisation  Deuil Périnatal
Journée Mondiale  Douleur Sensibilisation  Deuil Périnatal
Journée Mondiale  Douleur Sensibilisation  Deuil Périnatal
Le deuil périnatal
 
Le décès périnatal fait référence à la mort d'un bébé, qui survient au cours de la grossesse, lors
de l'accouchement ou dans sa première année de vie. Ainsi, le deuil périnatal réfère aux
réactions (tels les symptômes physiques et émotifs, les sentiments, les comportements) qui
peuvent être éprouvées par les proches touchés par le décès. À titre d'exemple, mentionnons
l'insomnie, le chagrin, l'anxiété, le repli sur soi qui peuvent être vécus par les parents.
Le deuil périnatal, comme tout autre deuil, peut être accompagné d'émotions intenses et
douloureuses, telles que la colère, l'impuissance, la culpabilité ou encore la tristesse. Cependant,
ce deuil peut être plus complexe pour plusieurs raisons. Lorsqu'un parent perd un bébé, il peut
difficilement faire le deuil du passé comme lors du deuil vécu au décès d'un enfant plus vieux ou
d'un adulte. Il s'agit plutôt, pour celui-ci, de faire le deuil d'un avenir et de tous les rêves faits pour
cet enfant qui ne se réaliseront jamais.
Chaque année, près de 23 000 familles québécoises sont touchées par le décès d'un bébé.
Selon l'Institut de la statistique du Québec, 387 enfants de 0 à 1 an sont décédés au Québec en
2007, pour un taux de mortalité infantile de 4,6 pour 1000 naissances. À ces décès s'ajoutent 360
mortinaissances pour un taux de mortinatalité de 4,2 pour 1000 naissances. Puisque le total
des mortinaissances ne compte que les bébés de plus de 500 grammes, nous ajoutons que
Statistique Canada (2000) estime qu'une grossesse sur cinq se termine par une fausse-couche
avant la vingtième semaine de grossesse. Ceci signifie que près de 22 000 femmes vivent la fin
prématurée de leur grossesse, qui peut résulter en des sentiments de deuil.
Lorsqu'ils le souhaitent, les parents ont le droit de voir l'enfant, et selon le stade de la grossesse,
de le prendre, le toucher, le bercer et de passer le temps qu'ils veulent avec lui. Ils peuvent
demander des souvenirs (mèche de cheveux, empreintes, photos, etc.) et inviter leurs proches à
voir leur bébé. Ils peuvent aussi choisir de ne pas voir leur enfant, cette décision leur appartient
et le personnel hospitalier est là pour les accompagner dans leur choix.

Les parents peuvent-ils tenir une cérémonie funéraire ?

Lors du décès d'un enfant, les funérailles agissent souvent comme rite de passage et peuvent
parfois réconforter les parents. Cependant, lorsqu'un bébé décède en cours de grossesse ou peu
après la naissance, les parents sont loin d'être préparés, émotivement et financièrement, à
affronter cette dure réalité. Il peut alors s'avérer très difficile d'organiser des funérailles ou une
cérémonie pour l'enfant décédé. Il est important de savoir que la plupart des entreprises
funéraires sont sensibles à cette situation et qu'une grande majorité d'entre elles offre des
services à moindres coûts aux parents désirant organiser des funérailles pour leur enfant. De
plus, certaines maisons funéraires offrent gratuitement certains services, par exemple
l'incinération. Il y a aussi les cérémonies commémoratives, habituellement appelées «Cérémonie des anges» ou «Fête des anges» organisées annuellement par les hôpitaux, les cimetières ou encore des bénévoles un peu partout au Québec. Ces célébrations ont généralement lieu autour
du 15 octobre, soit la Journée québécoise de sensibilisation au deuil périnatal, et permettent aux
parents et à leurs proches de commémorer le souvenir de ces petits bébés partis beaucoup trop
tôt.Selon les conditions actuellement prévues au RQAP, lorsque la grossesse prend fin après la
19ième semaine de grossesse, la mère peut avoir droit à des prestations de maternité pouvant
atteindre un maximum de 18 semaines. Le décès d'un enfant n'a aucun effet sur le paiement de
ces prestations puisqu'elles sont accordées à la mère pour lui permettre de se remettre de la
grossesse et de l'accouchement. Quant au père, si le décès de l'enfant survient avant ou pendant
la naissance, il ne peut bénéficier d'aucune prestation de paternité puisque l'enfant n'a pas vécu.
Suite à la naissance d'un enfant, en plus des prestations de maternité et de paternité, le RQAP
permet habituellement aux parents de bénéficier de prestations parentales pouvant atteindre un
maximum de 32 semaines. Ces prestations peuvent être prises par l'un ou l'autre des parents ou
partagées entre eux mais ne sont accordées que si le parent est présent auprès de son enfant. Il
est à noter que les parents cessent d'être admissibles au versement des prestations de paternité
ou parentales, dès la semaine suivant le décès de l'enfant.
Si l'enfant a vécu suite à la naissance, les documents relatifs à la déclaration d'une naissance
seront complétés et acheminés au Directeur de l'état civil. Les parents pourront ainsi obtenir un
certificat de naissance pour l'enfant. À la suite du décès de l'enfant, le décès sera à son tour
inscrit au registre de l'état civil. Tout comme pour le certificat de naissance, les parents pourront
obtenir un certificat de décès pour leur enfant. Cependant, si l'enfant décède avant ou pendant la
naissance, il sera considéré mort-né. Puisqu'il n'existe aucun certificat de mortinaissance au
Québec, les parents ne recevront aucun certificat de naissance ou de décès pour l'enfant.

Au Québec,

Suite au décès d'un bébé, certains parents seront bien soutenus par leur entourage. Cependant,
après un certain temps, chacun retournera à ses propres occupations et les parents se
retrouveront seuls. Heureusement, des ressources existent pour les aider, s'ils en éprouvent le
besoin.

À l'échelle provinciale :
 
L'Association Parents Orphelins est le seul organisme québécois pour le
deuil périnatal administré uniquement par des parents ayant vécu un décès périnatal. Elle offre
sur une base quotidienne des outils d'entraide aux parents, et ce partout au Québec. Elle
propose aux parents qui le souhaitent, de vivre leur deuil dans l'action en participant à leur
manière à la vie associative, en bénéficiant des services que l'Association leur offre et
éventuellement, en aidant d'autres parents.
Dans plusieurs régions : Différentes ressources telles que le CLSC, le médecin traitant et les
services privés de professionnels peuvent apporter l'aide nécessaire aux parents lors de cette
difficile épreuve. De plus, plusieurs groupes de soutien pour le deuil périnatal existent au
Québec. Les rencontres d'un groupe de soutien peuvent permettre aux parents de trouver un
certain réconfort au contact d'autres parents vivant la même épreuve. Ces rencontres sont généralement animées par des intervenantes du milieu de la santé, souvent des infirmières
spécialisées en deuil périnatal. Un répertoire de ressources disponibles pour les parents dans les
différentes régions du Québec est disponible via le site web de l'Association.

Respectez le deuil des parents.

Puisqu'il existe autant de façon de vivre un deuil qu'il y a d'individus endeuillés, il n'est d'aucun
doute que les parents ne vivront pas nécessairement les mêmes émotions en même temps, ni
avec la même force . Afin de vivre leur peine, certains parents
chercheront à s'isoler au début du deuil. D'autres auront davantage besoin de parler de l'enfant
décédé afin de réaffirmer que celui-ci a réellement existé, tandis que certains chercheront
davantage à comprendre et à expliquer la mort de l'enfant. La longueur du deuil des parents est
extrêmement variable puisque plusieurs facteurs peuvent influencer le processus, celui-ci peut
durer de quelques semaines à plus d'un an. Même si parfois les réactions de deuil ressembleront
à des montagnes russes, chacun vit ce deuil à son rythme. Après quelques mois, même si la
tristesse remonte par moments, les parents devraient avoir l'impression d'être en mouvement
. Si la souffrance est toujours aussi douloureuse, la colère toujours
aussi intense ou que certains aspects du fonctionnement quotidien ne sont pas retrouvés, les
parents devraient avoir recours à de l'aide professionnelle afin d'obtenir le soutien nécessaire.

Ne cherchez pas les mots magiques

Il est parfois difficile pour l'entourage de comprendre ce que ressentent les parents lorsqu'ils
perdent leur enfant. La plupart du temps, les gens se sentent démunis devant la douleur des
parents et impuissants devant la colère et l'incompréhension que la mort de l'enfant suscite
. Bien que l'un des premiers réflexes soit de vouloir réconforter et d'aider le couple endeuillé , il est important de garder en tête que le deuil varie d'une personne à l'autre. Il importe donc de respecter le rythme de chacun et d'éviter des conseils comme «Cesse de pleurer» ou «Tu devrais passer à autre chose» puisque ceux-ci s'avèrent inappropriés et n'aident pas le parent. Bien peu de gens sont à l'aise face au deuil des parents vivant un décès périnatal et c'est bien normal parce que souvent, il n'y a tout simplement rien à dire. Il n'est pas nécessaire de trouver les mots magiques. Parfois, il suffit de laisser parlern son c½ur puisque les sentiments se reflètent également sur le visage et s'entendent dans la voix.
Les clichés vides de sens comme : «Vous êtes jeunes, vous en aurez d'autres», «Ce serait bien
pire si tu l'avais connu», ou encore «C'est mieux que ça arrive plus tôt que plus tard», sont à
éviter. Ces paroles peuvent blesser les parents puisqu'elles minimisent l'ampleur de la perte et
sous-entendent que la courte vie de l'enfant n'est pas importante.

Offrez de l'aide concrète

Un message de sympathie est toujours approprié et réconfortant pour les parents. Parfois les
mots échouent et sont inutiles lors d'un décès. Une poignée de main ou une accolade peuvent
également servir à communiquer des sentiments. Il ne faut pas avoir peur du chagrin des
parents. S'ils pleurent, c'est qu'on leur a permis de pleurer et ces larmes aideront leur c½ur à
guérir. Certains parents en deuil ne souhaitent peut-être pas parler autant qu'avant, mais rien
n'empêche l'entourage de rester tout près ou de leur ouvrir une porte en leur disant qu'ils sont
disponibles pour les écouter s'ils le désirent. Il est également possible d'utiliser d'autres moyens
L'Association Parents Orphelins est un organisme provincial sans but lucratif née en juin 2008
d'un regroupement de mères ayant vécu le décès d'un bébé en période périnatale. Administrée
par et pour des parents vivant un deuil périnatal, la mission de l'Association est de regrouper les
parents vivant un deuil périnatal au Québec afin qu'ils s'entraident tout en bénéficiant de services
complémentaires à ceux qu'on retrouve dans les services de santé. Les services offerts par
l'Association comprennent notamment des activités thématiques, des cafés-causeries, une
bibliothèque, de l'accompagnement dans les démarches, etc. L'Association représente les
parents auprès des autorités et leur rend accessible les ressources pouvant les aider à traverser
cette difficile épreuve.

Tags : Journée - Mondiale - Douleur - Sensibilisation - Deuil - Périnatal

Bonne Soirée Bonne Nuit 14/10/2018

Tags : Bonne - Soirée - Nuit

Décès 14/10/2018

Anvin : un homme de 20 ans tué d'un coup de fusil au cours d'une rixe
 
Les circonstances sont encore floues, mais un homme a été interpellé.
Un jeune homme de 20 ans a été tué jeudi 11 octobre d'un coup de fusil à Anvin, dans le Pas-de-Calais. Les faits se sont produits rue de Fruges, vers 19h30.
Selon les premiers éléments de l'enquête de la gendarmerie, qui vient de démarrer, le meurtre fait suite à un différend entre deux personnes qui se connaissaient. Une première rixe avait éclaté entre trois hommes sur le parking d'un supermarché. L'un d'entre eux, âgé de 57 ans, a été blessé et est rentré chez lui pour aller chercher un fusil.

Un tir accidentel ?

Lorsqu'il est revenu voir les deux autres hommes, la victime se serait interposée au moment où le coup serait parti accidentellement,selon le témoignage du tireur présumé, qui s'est immédiatement rendu aux autorités.
Malgré les tentatives de réanimation des pompiers le jeune homme a été déclaré décédé sur place.
Décès
Bruay-sur-l'Escaut : un homme entre la vie et la mort après une rixe

Un homme d'une trentaine d'années est entre la vie et la mort, après avoir reçu un coup de couteau dans la nuit de samedi à dimanche à Bruay-sur-l'Escaut.
Vers 2h45 dans la nuit de samedi à dimanche, les pompiers sont appelés rue Jean Jaurès, à Bruay-sur-l'Escaut. Un homme a été poignardé, au niveau du thorax, suite à une violente altercation. L'individu, âgé de 30 ans, est transporté d'urgence en véhicule médicalisé au centre hospitalier de Valenciennes. 
En arrêt cardiaque à l'arrivé des secours, il a pu être réanimé. SelonLa Voix du Nord, la victime a finalement succombé à ses blessures.
Toujours selon le quotidien, un suspect, qui serait mineur, aurait été interpellé.

Décès
Fourmies : le cadavre d'un homme découvert dans un étang
 
Le corps sans vie d'un homme a été repêché vendredi matin dans les étangs des Moines à Fourmies. Une enquête de gendarmerie est ouverte.
Le cadavre d'un homme a été repêché vendredi matin dans les étangs des Moines, à Fourmies (Nord). Il était 9h30 environ lorsque des pêcheurs ont donné l'alerte. 
Secours et gendarmerie ont été dépêchés sur place et n'ont pu que constater le décès de la victime, qui remonterait à la nuit de jeudi à vendredi. L'homme a pu être rapidement identifié, comme étant un habitant de la commune toute proche de La Capelle dans l'Aisne. Âgé de 70 ans, il faisait l'objet depuis jeudi d'un signalement pour disparition inquiétante. 
Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait d'un suicide par noyade. Un médecin légiste doit toutefois procéder à un examen de corps, afin d'écarter toute autre hypothèse.

Décès

Tags : Décès

Catherine Laborde Maladie 14/10/2018

L'ancienne présentatrice de la météo Catherine Laborde révèle souffrir de la maladie de Parkinson 
diagnostiquée en 2014
 
Dans les colonnes du "Journal du dimanche", Catherine Laborde se confie sur la maladie dont elle souffre depuis quatre ans. 
Elle était une personnalité de la télévision très populaire auprès des Français. Bientôt deux ans après son départ de TF1 où elle a présenté la météo pendant près de 30 ans, atherinCe Laborde publie un livre dans lequel elle révèle souffrir depuis quatre ans de la maladie de Parkinson. Dans les colonnes du Journal du dimanche, elle se confie sur ce qui lui semble parfois "une lutte perdue d'avance". 
"Chez moi, la maladie principale est partie du corps qui se met à trembler sans que je puisse le maîtriser", raconte Catherine Laborde, comme par exemple son bras "qui secoue de plus en plus". Et d'évoquer "des coups de fatigue, un sommeil qui survient de manière irrémédiable et terrible". 
"Je suis à un endroit où personne ne voit que je suis malade". Mais, "il y a autant de Parkinson que de malades", précise-t-elle, avant d'expliquer que le sien "est associé au syndrome de la démence de Léwy : un mélange d'Alzheimer et de Parkinson". 
L'ancienne présentatrice de la météo compare sa situation à un cyclone. "Dans l'½il du cyclone, il ne se passe rien, le vent est tombé, aucune agitation. Mais tout autour, s'agitent les vents les plus violents. Un danger terrifiant me cerne et en même temps, je suis à un endroit où personne ne voit que je suis malade". La s½ur de Françoise Laborde raconte également ses pertes de mémoire, "la difficulté à trouver ses mots, à pouvoir continuer à écrire dans perdre le sens de mes phrases". 
"Les patients se sentent complètement isolés". Sa maladie, Catherine Laborde la raconte également dimanche dans l'émission de TF1 Sept à Huit, dont un premier extrait a été publié samedi. "Je ne peux plus faire de vélo . Je n'ai plus le sens de l'orientation, de l'équilibre. C'est une défaite", raconte-t-elle encore. 
 Ne pas savoir quel est le titre du livre, c'est quand même énorme ! Vous êtes obligée de me le souffler pour que je le dise ! C'est pénible , regrette-t-elle. Aujourd'hui, elle se dit capable d'assumer un rôle de porte-parole d'une maladie incurable et invisible 

Tags : Catherine - Laborde - Maladie